Do you speak Trench ?

Dès l’apparition des premiers rayons de soleil, prémisses du printemps, les trench de toutes sortes fleurissent dans la capitale, la couleur beige dominant le bleu marine et le noir.

La mi-saison étant anecdotique chez les franciliens, certaines astuces pour le porter au-delà des quelques heures fraîches des mois de mai et septembre sont fort bienvenues surtout si elles permettent de rentabiliser l’acquisition de la toile, en particulier celle d’origine Britannique (gling gling).

Un pull en laine fine ou cachemire doublé d’un « Damart » nouvelle génération permettra de maintenir la température corporelle à un niveau confortable sans ajouter du volume à la silhouette. De même, le port du sous-pull sous une chemise apportera une touche moderne et chic au look. Par ailleurs, un gilet à capuche, style sweat, a été aperçu sous le trench de filles filiformes. Personnellement, le mix classique/sportswear ne m’a pas convaincue dans ce cas de figure contrairement au duo jupe droite/baskets.

Concernant les membres du corps en contact avec le sol, il conviendra de les insérer dans des boots, bottes ou tout autres souliers que les chaussures de sport qui constitueront le dernier recourt.

06qjytmzQUOPFUvm%QoKZQ

fullsizeoutput_176

fullsizeoutput_177